Focus sur le site et les références du tournage de “Fleur d’eau” (Ut Fortis Cast Recording) à Loches France

Tournage “Fleur d’eau” avec une réalisation de Baptiste Auffray de Muse et Ruse

Le dernier ouvrage audio-visuel dédié de Christina Goh, “Fleur d’eau” en featuring avec Les Passeurs de Légendes, se déroule à Loches.

Un site particulier

Loches est une ville de Touraine, Centre Val de Loire, du réseau national des Villes et Pays d’art et d’histoire de France. Ancienne cité royale, la commune abrite également une partie de la forêt domaniale de Loches. C’est plus précisément sur le site de la Fontaine d’Orfonds que se déroule le scénario de “Fleur d’eau”, poème de Marceline Desbordes Valmore en musique.

Tournage “Fleur d’eau”

Connue depuis des siècles, la fontaine alimentait déjà une villa gallo-romaine à Contray. Cette jolie source, en forme de fer à cheval, est associée autant à des légendes qu’à la grande histoire : au 15e siècle se trouvait sur le site, la cave du roi Charles VII, contemporain de Jeanne d’Arc (15eme siècle). Aujourd’hui, il ne reste qu’un mur de pierres de ces précieux vestiges mais la fontaine est toujours là.
Les prises de vue ont également inclus des repérages au vieux cimetière de Loches. Tournages effectués avec l’autorisation de l’Office National des Forêts et de la Ville de Loches.

Après les repérages, Loches s’est avéré le cadre idéal rassemblant à la fois le sens des vestiges du temps et l’ouverture sur notre époque moderne et virtuelle. Une ville où réussissent à se mêler l’imaginaire, l’Histoire et nos réalités contemporaines.
Christina Goh est tombée sous le charme de ce chef-lieu où l’on peut encore trouver “la fosse aux fées” entre deux carrefours !

Le choix d’une fleur

C’est finalement le plumbago qui l’aura emporté. Après avoir cherché et hésité, c’est cette fleur d’Afrique du Sud qui aura été choisie pour symboliser la fleur d’eau.
Pour l’anecdote, elle s’est avérée peu commune en Touraine à cette période de l’année et suite au déconfinement en France, il aura fallu quelques recherches pour trouver cette “fleur naine et bleue et triste” décrite par la poétesse Marceline Desbordes-Valmore.

“Où l’aile d’une fée a laissé ses couleurs…” – Tournage “Fleur d”eau”

L’imaginaire au service de la consolation et du courage, le court-métrage musical “Fleur d’eau” s’annonce particulier à tout point de vue. Rendez-vous le 10 septembre 2020, pour sa diffusion gracieuse en ligne à l’occasion de la journée mondiale de la prévention du suicide.

Photos Sabine Soury-Poussard.

Les liens utiles
– Le poème Fleur d’eau de Marceline Desbordes-Valmore
– Le site de l’Office National des Forêts
– Le site de la ville de Loches
– Le site dédié Ut Fortis pour la prévention du suicide

Share This: