“Rencontres poétiques”

“Rencontres poétiques”
Entre la science et la poésie ;
Entre les cultures américaine et française ;
Entre le passé, le présent et le futur :  alliance du patrimoine et des nouvelles technologies ;
Entre les univers blues et francophone de Christina Goh et classique et anglophone de Mary Bichner.

C’était au Museum of Science de Boston aux USA le 13 avril 2022. Avec un spectacle incluant deux premières mondiales : deux poèmes, de Marceline Desbordes Valmore (A la Seine) et Phillis Wheatley (On imagination), mis en musique par Bichner et Goh, illustrés par l’équipe primée du Musée, dans une des salles immersives les plus inédites au monde. Voir le programme détaillé de la soirée (anglais).



Patrimoine, art et mieux-être

Qui sont les deux poétesses dont les œuvres ont constitué les premières mondiales ?

France / “A la Seine” de Marceline Desbordes-Valmore, illustré par Mary Bichner et l’équipe du Musée
Marceline Desbordes-Valmore (1786-1859) était une chanteuse lyrique et une actrice, et une pionnière de la poésie romantique française. Son œuvre est traversée par la dénonciation de l’injustice et de la misère. Si c’est son œuvre poétique qui a valu à Desbordes-Valmore la reconnaissance de ses contemporains, elle a également produit d’importantes œuvres en prose. [BnF France]

USA / “On imagination” de Phillis Wheatley, illustré par Christina Goh et l’équipe du Musée
Phillis Wheatley (1753-1784) était une écrivaine et une poétesse américaine. Elle a été la première Africaine-Américaine à publier un livre et la première femme à vivre de son écriture. Grâce à son œuvre, Phillis Wheatley a contribué à jeter les bases de la littérature africaine-américaine. [The Phillis Wheatley Historical Society – Club d’histoire de l’Université du Massachusetts]

Les autres auteurs illustrés au programme : Edgar Allen Poe, Honoré de Balzac, John Russell Lowell, Emily Dickinson, Yves Bonnefoy, Christina Rossetti…

Egalement…

En vidéo première, on pouvait découvrir “Le prix”, poème sur l’intériorité des personnages féminins de Balzac et zoom sur la solitude du personnage Clara de Beauséant de la Comédie Humaine. Une vidéo adaptée par l’équipe du Musée pour l’écran à cinq niveaux. Un script de Christina Goh, Sabine Soury Poussard à la photographie pour une réalisation de Baptiste Auffray sur les sites partenaires de Touraine : le cloître de la Psalette et le Centre des Monuments Nationaux, le Musée de Balzac du Château de Saché dans le Département de Touraine, la Bibliothèque centrale et la Tour Charlemagne de la ville de Tours.

Mais aussi

On pouvait découvrir sur la page de l’annonce des “Rencontres poétiques” sur le site du Musée des Sciences, la mention d’une des pièces de l’événement, se rapportant à la prévention du suicide et le rappel du numéro d’écoute à Boston USA. En effet, le répertoire des Rencontres poétiques contient également le poème illustré “Fleur d’eau” de Marceline Desbordes-Valmore avec la troupe médiévale “Les Passeurs de Légendes” dans la forêt domaniale de Loches en partenariat avec l’office National des Forêts de France et le Réseau VIES 37 / Union Nationale pour la Prévention du Suicide France.

Une immersion complète : poésie… Sons… Images et synesthésie.

Photos de Karen Pilman


Les compositions musicales des pièces de la soirée étaient assurées par Mary Bichner et Christina Goh. “Rencontres poétiques” est la deuxième collaboration des deux artistes.

Share This: